« Jeûne et randonnée : un voyage à l’intérieur de soi »

Je voulais faire une petite cure détox histoire d’éliminer un peu d’embonpoint qui me restait des dernières fêtes mais je ne voulais pas me cantonner à suivre un régime alimentaire à base de citron, pamplemousse ou encore de chou. Je me suis renseignée et alors j’ai découvert qu’il existait des séjours « jeûnes et randonnée ». Bref de quoi perdre un peu de gras et de prendre un bon bol d’air ! Mon choix a été vite fait : direction le Vercors pendant une semaine !

Mais je ne vais pas manger du tout ?

Faux. Le but du séjour est surtout de manger moins pour se débarrasser des toxines. Mais ce qu’il faut savoir c’est qu’il faut se préparer à la réduction des quantités de nourritures bien avant d’y aller. Les organisateurs m’ont d’ailleurs envoyé les consignes quelques semaines avant mon départ. Dès l’accueil à l’hôtel, je suis mise dans l’ambiance. Nous sommes près de dix à participer au programme. Certains viennent en couple, d’autres sont seuls. Comme moi. Même si dès le premier jour, on ne nous interdit
rien, mieux vaut s’abstenir car le soir, c’est la purge. Pour bien vider le corps et commencer le jeûne, il faut avaler du chlorure de magnésium. Le lendemain matin (après une nuit agitée ponctuée de passages aux toilettes), le corps est prêt pour sa semaine de jeûne.

Au menu, des petits déjeuners à base de fruits frais, de thé ou de tisanes. Et les autres repas ? Des bouillons de légumes et des jus. A la fin du séjour, on vous prépare un repas de reprise alimentaire à en saliver les papilles même si c’est toujours à base de légumes et de fruits. Le top c’est qu’on vous prépare à votre retour chez vous en vous donnant toutes les informations pour reprendre votre alimentation au quotidien en douceur.

Et les randonnées alors ?

Elles débutent assez tôt le matin. Les ballades sont assez longues mais les pauses sont régulières. Certes la faim se fait ressentir dès le premier jour mais les conseils du personnel et même ceux des habitués sont bons à prendre. Résultat : même si les maux de tête sont réguliers le premier et le deuxième jour, le corps finit par s’y faire une fois avoir puisé dans ses réserves (et c’est bien ce que je recherchais !).

L’énergie reprend le dessus et c’est surtout grâce aux paysages qui défilent sous nos yeux. La forêt du parc naturel du Vercors est belle et j’ai plaisir à découvrir que mes autres sens sont bien présents : mon odorat se développe tout comme mon ouïe et mon sens du toucher. Le Vercors, c’est tip top pour se ressourcer ! D’autant plus que l’hôtel propose des services très agréables dont un spa des plus tendances.

Le séjour m’a tellement plus que j’ai décidé d’y retourner l’an prochain. Et surtout d’en faire profiter mes amies. On se fera ainsi un bon voyage entre copines et on en profitera pour se ressourcer car tel est bien l’intérêt de ce genre de séjour plutôt atypique. Une aventure personnelle avant tout mais surtout humaine.